Le mythe ULTIME sur l’étanchéité!

Le mythe ULTIME sur l’étanchéité!

Est-ce que tu as dans ton entourage un « mononcle qui connaît ça la construction », et qui n’arrête pas de répéter « ben voyons, une maison faut que ça respire » ? Laisse-moi t’expliquer pourquoi c’est le mythe ultime sur l’étanchéité !

Tout d’abord, tu dois savoir qu’aujourd’hui les normes sur l’isolation et l’étanchéité ne sont plus comme « dans le temps ». Ces normes ont été mises en place pour l’économie d’énergie et afin de contrer les pertes de chaleur.

Par exemple, si tu as une maison centenaire, ce sera difficile d’être conforme à ces normes si tu rénoves. Tu vas t’apercevoir que la structure n’est probablement pas celle à laquelle tu t’attendais. C’est une vraie passoire à air. Souviens-toi de ta mère qui te disait : « Ferme la porte, on ne chauffe pas pour le d’wors ! », sauf qu’avec ces maisons, c’est pratiquement comme si on laissait la porte ouverte tellement il y a d’infiltrations. J’ai déjà inspecté des maisons qui avaient 19 et 20 changements d’air à l’heure (c’est énorme soit dit en passant quand tu penses qu’une maison LEED a 0.5 CAH).

Contrairement à ce qu’on peut penser, une maison doit respirer, oui je suis d’accord, mais elle doit surtout être étanche et isolée contre les pertes de chaleur. Donc, on doit l’aider « à respirer » avec un échangeur d’air ou un ventilateur récupérateur de chaleur, que j’expliquerai prochainement dans un autre article. Si on ne l’aide pas, il y aura accumulation d’humidité dans la maison ce qui apportera son lot de problèmes, dont la moisissure.

Comment détecter les infiltrations d’air ?
Si tu veux t’improviser inspecteur en bâtiment le temps d’une journée et que tu veux te mettre à la chasse aux infiltrations, je te conseille de le faire l’hiver. À cette période, les fenêtres sont généralement fermées, mais de plus, la différence de température t’aidera à détecter ces infiltrations. Tu peux prendre les gadgets vendus dans les quincailleries (souvent pas loin des coupe-froid, ah ! le marketing) ou tu peux le faire maison avec un bâton d’encens. En plus, ça sentira bon dans ta maison. Ce qu’on veut, c’est avoir un peu de fumée.

Maintenant que tu as tout ce qu’il faut, tu dois seulement te promener dans ta maison et vérifier toutes les ouvertures sur les murs extérieurs seulement, c’est-à-dire les fenêtres, portes, cadrages, plinthes, interrupteurs et prises de courant. S’il y a infiltration, la fumée sera dirigée vers l’extérieur. À ce moment-là, tu pourras voir d’où la chaleur s’échappe ! D’ailleurs, ces endroits seront probablement plus froids aussi. Si tu veux savoir combien il y a de changements d’air à l’heure, ça prend un équipement super sophistiqué qui est en fait un gros ventilateur qui s’installe dans la porte et qui mesure la quantité d’air qui s’échappe. Et pour cela, seul un inspecteur en bâtiment peut te le dire.

Source: Écohabitation

Quoi faire s’il y a des infiltrations d’air ?
Premièrement, ne pas paniquer ! Deuxièmement, on peut faire quelques petits trucs pour éviter que la chaleur ne s’échappe de la maison sans aller dans des rénovations extrêmes si tu n’as pas les moyens. Le plus gros des infiltrations ce sont les ouvertures, donc tu peux enlever tes moulures et ré-isoler le cadrage autour des portes et fenêtres. Tu peux utiliser de l’uréthane en canette, mais fais attention de ne pas en mettre trop parce que ça gonfle beaucoup et si elle est coupée, elle n’est plus efficace. Ensuite, il existe une mousse synthétique prédécoupée que tu peux installer aux interrupteurs et prises électriques ce qui coupera les infiltrations. L’inspecteur en bâtiment pourra te donner plus de trucs pour bien isoler et étanchéiser ta maison, si jamais il y a beaucoup plus d’infiltration d’air que tu ne croyais.

Il est SUPER important de bien étanchéiser, isoler sa maison et surtout de bien la ventiler, pas seulement à cause des pertes de chaleur, mais aussi pour se protéger des gaz nocifs, par exemple le radon, les COV, etc. J’en parlerai dans un prochain article.

Quelle est la différence entre pare-air et pare-vapeur ?
En apparence, ils se ressemblent. Ce sont deux pellicules de plastique, claires. Ils ont, par contre, différentes fonctions. Le pare-air va à l’extérieur de la maison. Il empêche l’air extérieur, de rentrer dans la maison ainsi que dans le mur à ossature de bois. Il est souvent appelé typar ou tyvek, qui sont des marques de commerce.

Le pare-vapeur, ou coupe-vapeur se pose du côté intérieur de la maison. Son rôle est de garder la vapeur (ou humidité) à l’intérieur de la maison pour garder le mur d’ossature au sec contre l’humidité et la condensation qui pourrait se faire à l’intérieur du mur. Le pare-vapeur est plus imperméable que le pare-air. C’est donc nécessaire et super important de ne pas trop couper le pare-vapeur lorsqu’on le pose. Il doit être bien découpé, bien scellé tout autour des ouvertures. Il joue d’ailleurs un grand rôle dans les infiltrations d’air et la perte de chaleur.

Pour conclure l’article, oui c’est important de laisser la maison respirer, mais on doit l’aider mécaniquement à l’aide du ventilateur récupérateur de chaleur. Il est surtout très important de bien étanchéiser et isoler la maison contre les infiltrations d’air et les pertes de chaleur.

Ton porte-feuille va me remercier! 😉

Voilà, j’espère que tu en as appris un peu plus aujourd’hui! 🙂

J’ai créer un outil, complètement gratuit à télécharger. Juste pour toi, une liste de chose à vérifier avant l’hiver s’installe. Juste à cliquer sur l’image!

 

Psssst! Tu peines à identifier les failles de ta maison et tes pertes de chaleur? Ça tombe bien, jusqu’au 23 decembre 2017, je lance mon nouveau service d’inspection pour la moitié du prix! Oui oui, c’est 50% ça! Pour les détails, contacte moi au 514-829-9286 ou par courriel au christine@kryceedesign.com. ***Certaines conditions s’appliquent.***