Étanche oui, mais ventilée aussi!

Étanche oui, mais ventilée aussi!

Pour faire suite à mon article sur l’étanchéité, voici maintenant l’importance d’une bonne ventilation. Évidemment, je parle ici d’une ventilation de type mécanique. Je t’explique donc ce qu’est un ventilateur récupérateur de chaleur et j’utiliserai l’acronyme VRC pour alléger le texte. Donc une maison étanche oui, mais ventilée aussi!

Dans l’article sur l’étanchéité, je te disais que des maisons étaient de vraies passoires et qu’aujourd’hui les normes sur l’étanchéité étaient plus strictes qu’avant. As-tu fais le test d’infiltrations d’air que je te proposais dans l’article et t’es tu rendu compte que tu avais beaucoup d’infiltrations d’air ou au contraire, qu’il n’y en avait peu? Voici un petit tableau pour t’indiquer si tu as besoin d’un VRC chez toi.

Comment savoir si j’ai besoin d’un VRC?

Selon le type de maison que tu as, il n’est pas toujours nécessaire d’en avoir un. Voici un petit tableau récapitulatif des changements d’air à l’heure (CAH) qu’on peut retrouver par type de maison.
Maisons des années 60-70 : en moyenne 6.9 CAH
Constructions des années 80-90 :  en moyenne 5.2 CAH
Maisons Novoclimat ou LEED : en moyenne 2.5 CAH
Le programme R-2000 : en moyenne 1.5 CAH
Maisons passives (passivhauss) : en moyenne 0.6 CAH

Moins tu as de changements d’air à l’heure (CAH) plus tu devrais voir à installer un VRC chez toi. C’est ça qui fait “respirer” ta maison. Je recommande fortement de faire appel à un inspecteur en bâtiment qui fait ce type d’inspection puisque ce n’est pas avec le petit truc que je t’ai donné qui va te fournir cette réponse.

Voici comment un VRC fonctionne:

L’air vicié de l’intérieur expulsé va réchauffer l’air frais aspiré venant de l’extérieur au milieu du VRC, où il y a le noyau d’échange de chaleur, comme indiqué sur l’image ci-dessous. Les différents conduits vont acheminer l’air frais dans les différentes pièces et l’air vicié sera aspiré par le ventilateur de salle de bain ou la hotte de cuisine.

Éléments VRC

Source: Écohabitation

C’est quoi un taux d’humidité intérieure confortable?

Si jamais t’invites ta crew à un party du jour de l’an, il se peut qu’il y apparaisse une condensation dans les fenêtres. C’est normal! L’être humain dégage de la chaleur et produit de l’humidité. Lorsqu’il y a plusieurs personnes au même endroit, le taux d’humidité va augmenter et comme les maisons sont bien scellées, l’humidité ne peut donc pas sortir. Alors, il y aura condensation où la température est plus froide, soit les fenêtres. Pour régler le problème, on peut alors faire fonctionner un peu plus le VRC, allumer le ventilateur de salle de bain ou la hotte de cuisine, ou tout simplement ouvrir une fenêtre pendant une heure ou deux et le tour est joué. L’important c’est que l’humidité ne reste pas à l’intérieur.

Donc pour répondre à la question, un taux d’humidité confortable à l’intérieur d’une maison se situe entre 40 et 60%. Si c’est plus bas que 40%, il y a des risques que ce soit trop sec et cela amorce une prolifération d’acariens. Par ailleurs, si le taux d’humidité est supérieur à 60%, là on risque d’avoir des problèmes de moisissures. C’est super important de bien ventiler avec les “poumons mécaniques” de la maison. Voilà l’importance d’une bonne ventilation!

Effets indirects de l’humidité sur la santé, d’après Arundel et al., 1986

Source: Écohabitation

Voilà ce qui termine mon article sur ce qu’est une bonne ventilation et son importance dans la maison. J’espère que ça t’éclaire un peu plus maintenant sur “pourquoi il est important de bien ventiler un bâtiment”.

Share post: